Stealing through the dark of night Climbing trough a window, stepping to the floor
[Série TV] Stargate Atlantis - saison 4
Stargate SG-1, la série, est finie, heureusement le premier des 2 téléfilms débarquent dans quelques jours. La (probable) troisième série spin-off, Stargate Universe, ne fait plus parler d'elle et en attendant le MMO Stargate Worlds, Stargate Atlantis est la seule chose que les fans peuvent se mettre sous la dent. La saison 4 s'est achevée il y a quelques semaines et on apprend que la saison 5 débarque dés cet été sur Sci-Fi. En attendant les prochaines aventures de Sheppard, McKay&co. petit retour sur la saison 4.
(ATTENTION, CONTIENT DES SPOILERS)


J'avais fais il y a quelques mois un résumé des trois premières saisons de Stargate Atlantis, c'est ici que a se passe. Difficile d'être 100% objectif sur le sujet, il y a le coté fan qui joue, et malgré quelques lacunes flagrantes par rapport aux saisons précédentes, j'ai adoré cette saison 4. Certes la série est toujours aussi plaisante et même si le fantôme de " SG-1 " plane toujours derrière SGA s'en tire pas tire plutôt bien maintenant que la grande sœur à rendu ses gants. Cependant, force est de reconnaître que certaines promesses des responsables de la série n'ont pas été forcément tenues. Pire, on sent un gros coup de mou par rapport aux trois saisons précédentes.

Certains des personnages principaux se retrouve ainsi légèrement en retrait comme Rodney McKay par exemple que l'ont voit peu dans certains épisodes (voir par du tout) et se retrouve souvent cantonné au rôle du " gars qui a sauvé la cité ". L'équipe d'exploration de Sheppard (Sheppard/McKay/Teyla/Ronon) apparaît rarement au complet à l'écran, certains épisodes étant plus focalisés sur certains personnages, laissant les autres sur le banc de touche. On nous avait promis un nouvelle dynamique avec l'arrivée de Samantha Carter (de SG-1) pour remplacer Weir (ce qui avait divisé les fans, les uns hurlant à la trahison, les autres y voyant une fa on de garder un part de SG-1), au final, Carter n'apparaît pas plus que Weir en son temps, pire encore, elle fait exactement la même chose. Etant LA scientifique de Stargate SG-1, on aurait pu imaginer une plus grande implication dans ce domaine aux cotés de McKay et Zelenka (et ainsi retrouver le duo Carter/McKay qu'on avait découvert dans quelques épisodes de SG-1), et bien rien du tout. A noter également l'apparition de Teal'c au début de la saison (pour dire au revoir à Carter) et dans un épisode dédié à Ronon Dex, qui permettra de confronter les deux gros bras des deux séries.

L'ajout du personnage de Jennifer Keller est de son coté assez intéressant. Elle remplace au sein de l'expédition le docteur Carson Beckett injustement tuer par les scénaristes lors de la saison 3. Seul véritable sang neuf dans la série, elle apporte un peu de fraîcheur dans la bande même si on sent un peu qu'elle n'est finalement q'une " Beckett " au féminin (voir épisode 7 " Missing " pour s'en convaincre). Enfin notons quand même l'improbable retour du docteur Beckett justement. Merci Micheal de nous l'avoir " ramené " XD.

Coté intrigue, on avance assez peu en fait et on peut voir à droite et à gauche quelques raccourcis un peu facile dans le scénario. On retrouve ainsi dés le premier épisode la cité la où on l'avait laissé, perdue dans l'espace. Les deux premiers épisodes démarrent fort : manque d'énergie, réduction du bouclier de la cité, moteur en panne, escapade chez les réplicateurs, sacrifice de Weir (qu'on verra réapparaître quelques secondes quelques épisodes plus loin en réplicateur) et puis finalement atterrissage de la cité sur une planète recouverte en grande partie … d'un océan (oh tiens comme l'ancienne). Ensuite Sheppard fais la connaissance d'une nouvelle race, les Travellers, des humains " nomades " vivant et voyageant des vaisseaux récupérés un peu partout. Viens ensuite une alliance entre un Wraith, Todd, ancien " compagnon " de cellule lorsque Sheppard avait été capturé par Kolya dans la saison 3, pour détruire les réplicateurs sur une nouvelle idée fumante de McKay. Viens ensuite le retour de Michael, Wraith transformé en humain par le rétrovirus de Beckett puis redevenu en partie Wraith, il devient, après avoir été rejeté par les siens, le nouveau grand méchant de SGA. Il se paie le luxe de redonner de l'élan à la fin de la saison après quelques épisodes moins important pour la trame voir hors sujet et plus centré sur l'humour propre à Stargate (l'épisode réunissant McKay, Carter et Keller coincé dans un trou est vraiment fun) comme on avait pu en voir durant la saison 10 de SG-1.

Bref, les scénaristes de Stargate Atlantis, plutôt que de donnée plus de choses intéressantes à la série, se sont contentés de réutiliser la même recette. La série reste donc après cette saison 4 encore et toujours la petite sœur de Stargate SG-1. On note malgré tout de très bons épisodes, malheureusement il s'agit souvent d'épisodes " hors sujet ". Après 4 saisons on peut reprocher au scénariste de ne pas avoir donné assez de " personnalités " aux Wraiths contrairement aux Goa'ulds dans SG-1 qui avaient une histoire, une évolution qui leurs étaient propre. Maintenant que SGA est seul pour assuré le succès de la franchise Stargate, il lui manque cette profondeur qu'avait SG-1 pour devenir indépendante et se détacher définitivement de sa grande sœur.

Malgré tout, les fans y trouveront sans aucun doute leur compte, certains épisodes étant déjà cultes et puis il y a ce désir brûlant de connaître la suite :P

Quelques screenshots de la saison 4 :








Rendez-vous dés juillet pour la saison 5 ;)
Posté le 02/04/2008 à 00:10:16 - Commentaires désactivés

Design et programmation par Tom (HomeByTheSea v4.0 BETA / TheLastDomino v3.1)
Contenu rédactionnel © Home-By-The-Sea.net. Images © de leurs sociétés respectives.
Site optimisé et testé sous Firefox 3.0+, Opera 9.0+, Internet Explorer 8.0+, Google Chrome 1.0+, Safari 3.0+